EN
Newsletter S'inscrire
Mail :
Pays :
CP
s'inscrire
Newsletter S'inscrire
Tel. Portable :
en partenariat avec sfr
s'inscrire
Accueil Présentation Ambassadeur Plus d'infosBilletterie
IMG

Midi-Midi Budapest/Bucarest

- PLAN


Gare Saint Sauveur

Avenue Jean Baptiste Lebas, Lille

- Google Map
- Allez y en Transport en Commun

docs et shorts BUDAPEST et Bucarest

- Evénement ajouté
- Partager

27 juin 09 à 23h30

Gare Saint Sauveur

 

Fête du Cinéma

Du samedi 27 juin au vendredi 3 juillet inclus

Nouvelle formule = 7 jours de fête !

3 euros la séance, profitez-en !


Second Act (Druhé dejstvi) de Olmo Omerzu 

RÉP.TCHÈQUE 

Fiction - 2008 - Video - Couleurs - 43 mn 

Cilie est la femme de Martin, un traducteur dans le doute et la frustration. Tous deux sont les protagonistes d’une histoire d’amour en fin de course, qui se dépossède lentement mais sûrement de tous ses idéaux. Entre la monotonie de la vie et la traduction d’un roman que Martin n’arrive pas à terminer, une histoire se développe autour d’un voyage de noces tardif, qui commence à un moment où, en réalité, tout semble déjà perdu. Le livre que Martin a autrefois traduit devient le motif central du voyage : l’histoire d’une hôtelière, envieuse d’un jeune couple qui arrive chez elle en plein été…

Olmo Omerzu est né en 1984 à Ljubjana, en Slovénie. Entre 2000 et 2003, Omerzu a été membre du comité de rédaction d’une bande dessinée alternative mondialement connue, Stipburger, pour lequel il collabora, en tant qu’auteur, à plusieurs expositions à travers l’Europe. En 2004, il posa une dernière pierre à son travail dans la bande-dessinée avec la publication d’un mini-album intitulé Shadows. Aujourd’hui Omerzu se consacre entièrement au cinéma ; il a réalisé une série de courts-métrages indépendants. En 2004, il a été reçu à la FAMU, à Prague, en section réalisation. Le film Second Act (Druhé dejství), est son dernier film, et à ce jour, son projet le plus ambitieux.

 

Les Sacs plastiques (Kese) de Miloš Tomic 

RÉP.TCHÈQUE 

Fiction expérimentale - 2007 - Video - Couleurs - 5 mn 

Un triangle amoureux entre des sacs plastiques…

Miloš Tomic est né en 1976. Il a fait ses études à Belgrade, dans la classe de Misha Radivojevic (magistère d’animation) ainsi qu’à la FAMU, à Prague. Il a commencé par faire des collages, des dessins, des photographies, et par ramasser de précieux déchets dans la rue. Il a également fait des expériences sur le son, la musique et des documents à la radio B 92, à Belgrade. Il a réalisé à la FAMU Clay Pigeon et Spitted by kiss, tous deux sélectionnés à Premiers Plans en 2005 et 2008. 

Enfants regardant les trains de nuit (Deti sledujici nocni vlaky) de Michal Hogenauer 

RÉP.TCHÈQUE 

Fiction - 2008 - Video - Couleurs - 20 mn 

Issu d’une famille bourgeoise, David est un adolescent qui ne cesse d’agir de manière étrange et provocante. Personnage taciturne, il se rend quotidiennement à l’école en bus. Au cours d’un trajet, il ose enfin aborder Elisse…

Michal Hogenauer est né en 1984 en République Tchèque. Il a étudié le graphisme publicitaire à l’Ecole des Arts Appliqués de Prague. Il étudie la réalisation à la FAMU depuis 2004, où il a réalisé quatre courts métrages et a rédigé un mémoire sur le langage cinématographique de Michael Haneke. Il travaille aujourd’hui comme graphiste freelance, réalisateur et journaliste pour la presse musicale. Il est également rédacteur en chef d’un webzine sur l’audiovisuel : defekt.cz 

Monde perdu (Letünt Vilàg) de Gyula Nemes

HONGRIE / FINLANDE

Fiction - 2008 - Video - Couleurs - 20 mn 

Tourné sur une période de neuf ans, "Lost World" accoste les berges du Danube aux portes de Budapest. Les environs du Barrage Kopaszi sont bien connus des Budapestois, pour ses lieux alternatifs qui se sont implantés durant les quelques années d'incertitude quant au plan d'aménagement de cette zone. Mais le film s'attache à ceux que le temps a fixés sur ses terres en friche depuis des décennies. À côté de la ville, nous découvrons un monde pittoresque avec ses maisons flottantes, ses cabanes arrangées, ses habitants atypiques et le triste sort de cet îlot d'anachronisme voué à la démolition.

Né en 1974, Gyula Nemes est l'un des plus brillants réalisateurs hongrois. En 2006 déjà, Gyula Nemes présentait à la Mostra de Venise, dans le cadre de la semaine de la critique, My One and Onlies, son film de fin d’études à la célèbre école de cinéma la Famu de Prague. Il depuis réalisés plusieurs cours métrages. Lost world est la seconde partie de "The dike of Transience". 


 

RECHERCHE

> Recherche Avancée

RECHERCHE


Accueil Présentation *PROGRAMME* Ambassadeurs *Partenaires * Contact * lille3000.com