EN
Newsletter S'inscrire
Mail :
Pays :
CP
s'inscrire
Newsletter S'inscrire
Tel. Portable :
en partenariat avec sfr
s'inscrire
Accueil Présentation Ambassadeur Plus d'infosBilletterie
IMG

Midi-Midi Istanbul

- PLAN


Gare Saint Sauveur

Avenue Jean Baptiste Lebas, Lille

- Google Map
- Allez y en Transport en Commun

shorts et docs ISTANBUL

- Ajouter à mon Agenda
- Partager

le 4 juillet à 23h15

Gare Saint Sauveur

Plein tarif = 4 euros / pass lille3000 = 3 euros

 

TOMORROW PASSED BY (Yarin Gecti) de Baris Hanciogullari

Turquie, 2007, 28’

Une version moderne des vieux films turcs stéréotypés, qui raconte l’histoire entre Ayhan, fils d’un grand patron, et de Yasemin, une musicienne de rue. 

 

AYAK ALTINDA de M. Cem Öztüfekçi

Turquie, 2007, 19 mn

Ibrahim est ouvrier. Il vit avec sa femme et ses deux enfants, et pour lui tous les jours se ressemblent : il sort de chez lui, va travailler et passe au café. S’il travaille la journée, il se lève avant l’aube, s’il travaille de nuit, il profite des heures du jour pour dormir.

M. Cem Öztüfekçi est né en 1985. Il a suivi un cursus au Robert College, ayant bénéficié d’une bourse d’études jusqu’à l’université. Il est aujourd’hui étudiant en Cinéma à l’Université de Marmara, en dernière année. Ayak Altinda (2007) est son premier court métrage en tant que réalisateur et producteur, ainsi que son projet de troisième année d’école de cinéma.

 

SUKUT (Silence) de Deniz Ceyhan

Short / Turkey / 2007 / 11' 47"

Histoire d’une famille entachée de violence. 

Deniz Ceyhan est née en Allemagne en 1981. Diplômée en philosophie à Istanbul en 2004. Epuis 2006, elle étudie le cinéma à Istanbul.

 

RACINES de Eileen Hofer

Turquie, 2008, 18’

Dans un village turc menacé par la construction d'un barrage, un père veuf et sans emploi cherche à célébrer dignement les 9 ans de son fils qui rêve de voler comme ses héros Spiderman et Superman. Il apprend le même jour que le barrage sera effectivement construit.

Gentiane d'argent, meilleure contribution technique-artistique (57e festival de Trento - Italie 2009)

Hadrumète d'or du court métrage (FIFEJ - Tunisie 2009) 

Meilleur montage (Larissa 2009) 

Cheval d'argent (Larissa 2009) 

Grand Prix du Court Métrage (Las Palmas 2009) 

Grand Prix du Court Métrage (Autrans 2008) 

Prix Cinecinema (Montpellier 2008)

D'origine turco-libanaise, Eileen Hofer est née en 1976 à Zurich. Après des études en Lettres et un post-grade en histoire du cinéma réalisé à Madrid, elle travaille 4 ans comme attachée de presse d'un festival de film puis au sein du département Fiction de la TSR. Journaliste RP pour un quotidien suisse romand, elle a tenu durant deux ans le poste de rédactrice en chef d'un magazine suisse avant de se lancer dans la réalisation. "Racines" est son premier court métrage de fiction.

 

SOFÖR (chauffeur) de Güldem Durmaz 

Belgique/Turquie, 2001, 17’

Dans les rues d'Istanbul, le trajet d'un homme, au volant d'une voiture imaginaire. « L'histoire d'un gars qui se prend pour un chauffeur en ayant qu'un volant et un rétroviseur en sa possession et se balade dans la ville. Lors d'un de ses trajets il embarque une passagère dans son véhicule imaginaire et qui entre de plein pied dans sa folie douce. » étonnant voyage un peu onirique dans la partie d'Istanbul située au delà de la Corne d'or.

 

KORO de Güldem Durmaz

Belgique/Turquie, 2002, 13’

Koro est une visite en prison dans un pays fictif. Diffusions : RTBF, Canal +, CinéCinéma, Auteur, TRT1, ainsi que de nombreux festivals internationaux où ces films ont été primés à plusieurs reprises (Bruxelles, Venise, Nancy, Amiens, Washington.).

Quelque part, un bâtiment aux hauts murs de briques sales. Une file d'hommes et de femmes attendent sous la surveillance de gardes en treillis, lourdement armés. On comprend très vite qu'il s'agit de la visite des familles dans une prison de femmes. Un par un, les visiteurs entrent, entièrement soumis au caprice des ombrageux militaires. Parfois, sans raison apparente, c'est la fouille complète, voire l'exclusion. Les portes se referment, d'autres s'ouvrent les prisonnières apparaissent. Effusions, larmes, rires, sous l'oeil vigilant des matonnes. Soudain, deux femmes quittent la pièce. La prisonnière guidant la visiteuse, elles courent à travers les couloirs pour rejoindre une cellule où les attendent d'autres femmes. Et toutes se mettent à chanter, un chant terrible fait de rage, de douleur et de joie. C'est le lancinant appel de la vie qui, envers et contre tout, traverse les murs. (Marceau Verhaeghe)

 

UNE JOURNÉE À ISTANBUL (Symphonie d'une ville) de Necati Sönmez

Année de production : 2009 

durée : 40 min 

Ce documentaire raconte une journée ordinaire à Istanbul. Le film commence au lever du jour sur la ville et raconte sur 24 heures ses multiples visages et aspects.  Sans interview, le montage favorise les images et les bruits de la ville pour cerner les 1000 et 1 visages d’Istanbul : des animaux des rues aux mouettes,  du vendeur ambulant au percheur, de l’éboueur au ferrailleur, du chauffeur de taxi aux enfants des rues, de la vie nocturne aux lieux de prières, de la présence de l’art aux chaos de la circulation, des murailles aux cimetières... comme une symphonie visuelle. Le film cherche à rendre compte du changement (rapide) d’identité d’une ville, accompagné de dégâts inévitables : disparition progressive de la nature, l’effacement des traces d’histoires millénaires.

Ce film a bénéficié du soutien de l'association Tribu, de la Maison Folie Wazemmes, d'Attacafa et du CRRAV. 

Coproduction-Soutien: Tribu/Attacafa/maison Folie Wazemmes

Ce projet est soutenu par :

Le ministère de la culture et du tourisme de la république turque

Istanbul 2010 la capitale culturelle européenne

L’Université de Maltepe

RECHERCHE

> Recherche Avancée

RECHERCHE


Accueil Présentation *PROGRAMME* Ambassadeurs *Partenaires * Contact * lille3000.com