6 Oct 2017 14 Jan 2018

PERFORMANCE !

Les collections du Centre Pompidou, 1967 - 2017

Le Tripostal, Lille

Share :

AN EXHIBITION CELEBRATING THE 40TH ANNIVERSARY OF THE CENTRE POMPIDOU
In 2017, the Centre Pompidou is celebrating its 40th anniversary throughout France. To share the celebration with a wider audience, it will be presenting a completely new programme of exhibitions, outstanding loans and various events throughout the year.

“Performance!” shakes up exhibition practices. The project stages a singular story, playing on the fleeting instant and the possibility of repeating it through images or re-enactment. It will draw on all the artistic domains that converge in performance pieces: dance and choreography, music and sound art practices, the language of movement constructed by all the possibilities of the body, and the open devices of participatory or immersive installations, placing the viewer’s experience at the heart of the work.

Performance: the word resonates beyond the artistic field. Stemming from the performing arts (in the Anglo-Saxon tradition), and sports culture, the term now permeates post-industrial societies, in which “indicators” evaluate every sector of human activity. It is also an implicit practice of social media, in which relationships are formed and invented by and through representations of the self. The historian Stephen Greenblatt has called attention to a very sophisticated culture of self-fashioning since the Renaissance, in other words the conscious construction of an image of the social self. Today this involves a wide scope of behaviour that is elaborated daily in the prism of technology.

The art of the twentieth century has taken hold of the idea of performance to reformulate its terms and turn it into a critical practice: responding to the acceleration of time while proposing alternative strategies overturning and subverting the principle of productivity. The intensification of these forms of art in the twenty-first century even more pressingly raises the question of experience. It renews this critical vitalism, reinvents the here and now, reviving the question raised by Spinoza: “what can a body do?”.

In the expansive spaces of the Tripostal and the Gare Saint Sauveur, the exhibition will bring together masterpieces, rare works and new creations, prompting new dialogues and multiple lines of convergence. Large video installations will frame the whole, within which live performances will take place.

At the Tripostal, the visit will be organised around three focal points: Movement on movement, Staged gestures, and Listening objects. A programme of performances will act as a counterpoint. Additionally, there will be the famous Tripostal nights, the IN Plain Site show presented by Lille Opera, the Cantine du Tripostal and the gift shop.

At the Gare Saint Sauveur, on the bare stage, a labyrinthine topography of animated images will unfold. Performance will be seen from the angle of play: children’s and serious games will be loaded with the same vital risk, an exploration whose outcome we ignore and yet which constitutes us.

Curators: Bernard BLISTÈNE, Marcella LISTA

FEATURING: VITO ACCONCI, SAÂDANE AFIF, DOUG AITKEN, FRANCIS ALŸS, ELEANOR ANTIN, ED ATKINS, JÉRÔME BEL, TRISHA BROWN, ANGELA BULLOCH, PIA CAMIL, CLAUDE CLOSKY, DANICA DAKI?, GUY DE COINTET, BRICE DELLSPERGER, RINEKE DIJKSTRA, STAN DOUGLAS, HANS-PETER FELDMANN, ROBERT FILLIOU, KIT FITZGERALD, WILLIAM FORSYTHE, AURELIEN FROMENT, DAN GRAHAM, RENEE GREEN, PIERRE HUYGHE, RYOJI IKEDA, JOAN JONAS, MIKE KELLEY, HASSAN KHAN, XAVIER LE ROY, BABETTE MANGOLTE, CHRISTIAN MARCLAY, AERNOUT MIK, BRUCE NAUMAN, CLAES OLDENBURG, DENNIS OPPENHEIM, ANTHONY RAMOS, LILI REYNAUD DEWAR, LA RIBOT, PIPILOTTI RIST, JOHN SANBORN, RAPHAËL SARKA, SARKIS, BEAT STREULI, SALLA TYKKÄ, GILLES TOUYARD, CLAUDIA TRIOZZI, ROSEMARIE TROCKEL, APITCHAPONG WEERASETHAKUL & CHRISTELLE LHEUREUX, PETER WELZ, FRANZ WEST, SCARLET YU...

(List subject to change)



AND ALSO AT THE GARE SAINT SAUVEUR:
JEUX
Rituels et récréations

07 SEPT > 05 NOV 2017
(An exhibition celebrating the 40th anniversary of the Centre Pompidou and as part of Autumn in Saint Sauveur)

www.garesaintsauveur.com


Revue de presse

  • Trois bonnes raisons d’aller voir «Performance!», au Tripostal

    Trop élitiste, trop compliqué, trop abstrait… Trop tout. Nous sommes remplis de préjugés sur l’art contemporain. C’est pourtant le plus proche de nos questionnements. Il est là pour nous bousculer. Inutile de chercher les pionniers de l’art moderne, l’exposition met volontairement à l’honneur la jeune génération, avec des œuvres à vivre comme des expériences. Tantôt saisissantes, souvent déroutantes.

    Voix Du Nord (Régional) par Angélique Da Silva-Dubuis - 08-10-2017

  • PERFORMANCE ! & JEUX // HAPPY HAPPENING !

    Nous rejoignons d’abord le Tripostal, où il est question de performance. Le terme ne serait-il pas un peu fourre-tout, utilisé autant par le monde sportif que celui de l’entreprise ? « Oui, c’est un mot auquel on accole tout et son contraire. Ici, il sous-entend la place donnée au corps dans l’art. Mais j’aime aussi y percevoir la notion d’effort, de dépassement de soi », explique Bernard Blistène, commissaire de l’exposition. Celle-ci révèle une sélection de chefs-d’oeuvre du Centre Pompidou, principalement sous forme de vidéos, de la fin des années 1960 à nos jours – « sans doute la partie la plus stimulante de notre collection ». Elle se déploie dans les 6 000 m2 du Tripostal, sur trois étages, pour autant de sections thématiques : “Mouvement sur mouvement”, “Scènes de gestes” et “Objets d’écoute”.

    Let's Motiv (Régional) par Julien Damien - 01-10-2017

  • Les meilleures expositions de la rentrée // Performance

    Entre jeux et engagement politique et esthétique, la performance a marqué le paysage artistique du XXème siècle. Le défi, aujourd'hui, est de ne pas en faire un objet muséal figé. Ce n'est pas le cas à Lille, où, dans le cadre des 40 ans du Centre Pompidou, plusieurs oeuvres et gestes sont remis sur le devant de la scène pour les visiteurs. Tout un programme !

    L'oeil (Régional) par Marie Frumholz, Fabien Simode - 14-09-2017

  • Exposition à Lille : Le centre Pompidou célèbre ses 40 ans au Tri postal

    L’accueil au Tripostal est une belle opportunité pour ce qui est sans doute la plus belle collection au monde d’oeuvres visuelles ou sonores.

    Actu.fr (Régional) par Jean-Michel Stievenard - 14-10-2017

  • A Lille, deux expositions entre performance et rituels

    A Lille, les multiples facettes de la performance artistique trouvent l'écrin brillant de leur épopée.

    Les Inrockuptibles (National) par Jean-Marie Durand - 13-10-2017

  • Performance ! les 40 ans du Centre Pompidou au Tri Postal de Lille (2nde partie)

    Le déploiement s’organise sur les 3 niveaux de ce bâtiment devenu emblématique de la création contemporaine sous ses formes les plus innovantes. Par essence immatérielle la performance enregistrée ou photographiée avec l’accord de l’artiste, perd vite son statut de mythe. Ces traces lui donnent une réalité (re-enactment) contraire aux visées de résistance face au modèle capitaliste de l’art. Certains artistes résistent comme Xavier Leroy qui avec Scarlet Yu imagine une visite guidée où chaque visiteur transmet à un autre les mots qu’il a lui même appris faisant de l’expérience temps présent une performance collaborative qui ne laisse aucune trace.

    Mowwgli (National) par Marie Elizabeth de la Fresnaye - 18-10-2017

  • Lille au rythme de ses performances

    Comment se souvenir d'un simple geste, comment conserver l'éphémère ? Voilà 40 ans que le Centre Pompidou s'interroge sur l'épineuse question de la performance. Dans le cadre de son 40e anniversaire, le musée dévoile à Lille ses plus beaux happenings, ses plus folles expériences.

    Beaux Arts Magazine (National) par - 09-10-2017

  • Vous avez dit "Performance" ?

    Un continent esthétique ponctué de chefs-d'oeuvre et toujours animé de la même question : que peut le corps ?

    Connaissance des Arts (National) par - 01-11-2017

  • Performance ! La danse et la musique en avant-scène

    La danse et la musique : l'importance de ces deux disciplines artistiques dans la performance, de 1967 à nos jours, est manifeste à travers la cinquantaine d'oeuvres délocalisées au Tripostal de Lille.

    L'Oeil (National) par Céline Garcia - 01-11-2017

  • 40 ans du Centre Pompidou

    Point d’orgue de ces festivités, l’exposition Performances de Lille donne à voir toute la vitalité et l’audace de l’art contemporain ayant donné à l’éphémère, à l’instantané, au geste, la part belle, et osé confronter le public à “de folles expériences et de surprenants happenings” plus propices au trouble et à la déroute des sens qu’à la pure contemplation.

    L'Eventail (International) par Stéphanie Dulout - 03-11-2017

  • Là où nous sommes faits de temps

    On peut souligner la dimension disons d'ordre philosophique de cette expo, qui en appelle autant à l'intelligence qu'aux sens, davantage à la réflexion qu'à la "delectation", pour reprendre cet horrible mot. C'est qu'avant d'être faits de chair et de sang, nous sommes faits de temps. On l'éprouve ici.

    L'Humanité (National) par Maurice Ulrich - 07-11-2017

  • Les Corps-à-Corps du Centre Pompidou

    À mesure que l’on avance dans l’exposition, le propos se fait plus éthéré, pour aboutir à des œuvres plus méditatives. Le Ghost Drum Set, sculpture pâle et molle de Claes Oldenburg, ne laisse filtrer aucun son, tandis que la figure accroupie de Dennis Oppenheim, Attempt to raise hell, attend patiemment le moment du réveil, violemment signifié par un coup de cloche qui lui entaille le front. Enfin, avec sa vaste installation numérique Data Tron, Ryoji Ikeda évacue définitivement la figure humaine au profit de la contemplation du spectacle abstrait de notre dématérialisation.

    Journal des Arts (National) par Magali Lesauvage - 03-11-2017

  • Performance !

    «C’est une exposition importante car les expositions sur la performance sont rares. La performance ne met pas seulement en jeu le corps ; elle s’empare aussi du langage.» Florian Gaité

    France Culture (National) par Arnaud Laporte - 01-11-2017

  • Expo in the city

    Le parcours, développé autour de trois axes, égrène des face-à-face saisissants, comme des invitations à voyager entre réalité et mondes imaginaires, poétiques et ludiques.

    EXPO IN THE CITY (National) par Nahia P - 06-10-2017

  • Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou : « Lille a su démocratiser l’art contemporain »

    Ce quarantième anniversaire n’aurait pas vraiment été réussi si Lille avait manqué. Lille a pour nous l’image emblématique d’une ville qui a résolument décidé de partager l’art, de démocratiser l’art contemporain, ce qui est loin d’être facile. Lille le fait avec créativité, ambition, cohérence… Et c’est assez rare.

    La Voix du Nord (Régional) par Angélique Da Silva-Dubuis - 04-11-2017

  • PERFORMANCE ! EXPOSITION AU TRIPOSTAL

    Si l’accent est placé sur le médium performance, l’exposition met à profit les immenses espaces du Tripostal pour en questionner la matérialité, et tenter de répondre à la question de la monstration d’un médium qui est, par définition, celui de l’éphémère, du hic et nunc.

    Ma Culture (National) par François Maurisse - 02-11-2017

  • Le Centre Pompidou de Paris débarque à Lille au Tripostal avec l’exposition « Performance ! »

    En sortant de l’exposition, on est convaincus de cette capacité d’étonnement perpétuel et de surprise que procure l’art contemporain. Aussi, le personnel de « Lille3000 » met tout en œuvre pour que la visite de l’exposition « Performances ! » soit plaisante et riche.

    La Critiquerie (National) par Gaëlle Magnien - 12-11-2017

+

Partenaires